Le Mauvais Œil

mauvais oeil

Qu'est ce que le mauvais œil?

Depuis la saga du Seigneur des Anneaux j’associe cette expression de « Mauvais œil » à Sauron, identifié par un grand œil de flammes à la pupille noire ou en forme de silhouette démoniaque. Un œil sans paupières, au sommet d’une haute tour, qui ne dort jamais et traque inlassablement le Porteur de l’Anneau. On ne peut lui échapper car il scrute les moindres recoins de la Terre du Milieu…

Cette image de fiction reflète parfaitement la réalité : le mauvais œil est une énergie noire, négative (basse en termes de vibrations) qui n’a de cesse de poursuivre sa victime, qu’elle en soit consciente ou pas. Nul besoin de croire en lui, ni d’être sensible à la spiritualité. L’action d’un mauvais œil n’est pas limitée par nos croyances ou nos sensibilités. Ainsi sa victime peut longtemps l’ignorer, ou l’oublier, mais cela est bien inutile, voire dangereux car plus longtemps cette énergie va exister, s’installer et faire des dégâts, plus elle sera difficile à enlever.

A l’instar de Sauron le mauvais œil est le serviteur de celui qui l’a créé, son maître (Morgoth dans la saga de Tolkien, cf Le Silmarillion). C’est une énergie de vengeance, de colère ou de jalousie, générée et entretenue par une personne. Elle ne vient pas du néant, ni par hasard. Elle est créée, propulsée et alimentée par la volonté de celui qui est dans une envie tenace de destruction.

Les sorciers (souvent sorcières !) ont la réputation de pouvoir jeter cette malédiction d’un simple regard, sans avoir besoin recourir à des incantations ou des rituels. Mais si la volonté de nuire est très forte, ils peuvent générer une malédiction encore plus intense grâce à une offrande par exemple. Du simple regard envieux on passe alors à un mauvais sort puissant, ritualisé et conscient.

Comment s'en protéger?

Fort heureusement à chaque ombre il existe une lumière, et nous ne sommes pas démunis face à ces attaques sournoises ! De l’amulette protectrice, au talisman apotropaïque (qui conjure le mauvais sort), de très nombreuses traditions existent aux quatre coins du monde : Oudjat (l’œil protecteur égyptien), Nazar Boncuk (Turquie), Main de Fatma (Khamsa) ou de Myriam, ou simples gestes comme jeter du sel, porter de l’ail, une croix bénite, du bleu indigo, des plantes, réciter des prières… Il existe des centaines de façons de se protéger du mauvais œil. Car la croyance au mauvais œil existe depuis que l’homme est homme, donc depuis qu’il peut être créé.

La première façon de le contrer étant de le détecter, de ne pas l’ignorer. Aujourd’hui relégué au rang de superstition stupide, il n’en existe pas moins. Et même mieux ! Le silence et les tabous sont un terreau fertile pour ces énergies sombres, qui en profitent pour croître et prospérer.

Plusieurs formes de mauvais oeil et de protection

Un regard empli de haine induit mécaniquement une énergie noire, nuisible pour la personne, et qui viendra se coller à elle. Sans protection la victime connaît alors diverses formes de « malheur », allant du mal être général, des maux de tête récurrents, de la fatigue physique et psychique, de la malchance soudaine et répétée, des pertes, destructions, pannes, disputes etc.

Ce regard mauvais sera d’autant plus intense si :

  • la personne qui le lance est elle même puissante

  • la personne qui le lance est consciente de jeter ce mauvais œil et de ses dégâts potentiels

  • si cela est accompagné d’actes rituels (on tombe alors dans de la magie noire)

On a vu que les talismans ou les prières peuvent le bloquer. Certaines pratiques peuvent simplement permettre de le détecter, comme le test de l’huile d’olive : on verse quelques gouttes dans un bol d’eau, et si les gouttes d’huile de se dispersent (ou pire disparaissent) c’est qu’il y a mauvais œil. On peut le bloquer en recommençant avec une paire de ciseaux ouvert au fond du récipient, jusqu’à ce que les gouttes d’huile restent unies.

Mais tous ces outils (amulettes, prières…) ne tirent leur puissance que de l’intention que vous y mettez. De votre force de conviction. Donc de l’énergie que vous allez vous même leur transmettre. Car ce n’est pas l’objet ou le geste qui est protecteur : il n’est que le réceptacle de votre intention d’être purifié et protégé. De votre propre lumière.

En d’autres termes plus vous y croirez, mieux cela fonctionnera !

C’est pour cette raison qu’il est important de choisir l’objet protecteur avec son cœur, et que cela résonne en vous comme un véritable bouclier énergétique. En fonction de votre culture, de vos traditions familiales, ou des attirances que vous ressentez pour telle ou telle pratique (cela peut être induit pas un souvenir de vie antérieure). Un oudjat peut très bien fonctionner sans qu’on soit égyptien ! A noter que l’œil bleu de protection en Turquie, le Nazar Boncuk, ressemble étrangement à l’œil de Sauron : lui non plus n’a pas de paupières et saura sans cesse vous protéger, si cela répond à votre besoin de protection.

Si toutefois l’attaque occulte s’avère trop forte, trop intense, il faut impérativement se faire aider par un médium professionnel qui saura dans un premier temps en déterminer la nature exacte. Je vous renvoie pour cela vers le nettoyage énergétique dans la rubrique prestations de ce site.

N’hésitez pas me contacter!

Le Mauvais Œil
Retour en haut